Imprimer

MON REGIMENT

Image
Rare plat (d'une série de 12?) montrant la vignette de l'assiette n°8 - D = 30cm.

Série de 12 assiettes de forme lentille.

1 Présentation :


Image
Couverture de l'ouvrage
Cette série reprend des images de l'ouvrage titré "Mes Campagnes" que I' on doit à I' illustrateur Albert Guillaume (voir le coup de coeur de  décembre 2008) .  La préface de l'ouvrage est due au célèbre pourfendeur de l'Armée : Georges Victor Marcel Moinaux  (Courteline).
- (pour lire cette préface cliquez ici) -
Elle doit son nom à l'expression populaire "Faire son régiment" ou "Aller au régiment", qui en fait signifiait effectuer son service militaire.

Après la défaite de 1870, la jeune IIIe République prend en compte les enseignements de la défaite de Sedan et réorganise I' Armée Française. Elle promulgue la loi du 27 juillet 1872 en s'inspirant des exemples allemand et suisse. Cette loi instaure le service militaire universel, selon les principes suivants :

- répartition des obligations en quatre phases successives
- possibilité réservée à chaque armée de gérer ses réserves
- fixation de la durée de chaque période de rappel de la réserve de l'armée active...
Principes qui resteront en vigueur jusqu'à la suspension de la conscription.

Cette loi ordonne en outre :
- une période de service actif de 5 ans
- des périodes de rappel pour instruction
- la possibilité pour I' Armée de rappeler les citoyens jusqu'à l'âge de 40 ans.

La loi du 15 juillet 1889, et surtout celle du 21 mars 1905 rendront ce dispositif plus universel et égalitaire. L'essentiel de ces dispositions resteront en vigueur jusqu'à la loi n° 97-1019 du 28 octobre 1997 . La décision de professionnaliser les armées et de suspendre le service national avait été annoncée le 22 février 1996 par Jacques Chirac alors Président de la République

                             Assiettes                                    pages de l'ouvrage

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Pour voir les données techniques, cliquer Ici  .

 


2 Données techniques:

 

 

 
 
Ces assiettes de type "lentille" comportent deux trous pour l'accrochage dans le talon. Elles ont un diamètre allant de 21,5 à 22,2 mm. On peut remarquer que les vignettes ne suivent pas l'ordre d'apparition dans l'ouvrage de référence.

Image
Marque de la série
Ceci nous permet de préciser qu'il existe deux catégories d'assiettes ou 2 séries pour les puristes. L'une, certainement la plus ancienne, ne porte pas toujours de numéro d'ordre et la marque I17 ou plus rarement la marque I 23. L'autre, porte des numéros sur l'avant et la marque de la série au revers.

Notons qu'il a été tiré d'un autre ouvrage du même auteur une autre série : "Mes 28 jours", qui porte une marque de série avec un graphisme semblable à la marque de la série "Mon Régiment " et ou seul le titre change.

Image
Marque I 17
Il est donc difficile sans posséder les ouvrages de référence d'attribuer une assiette sans marque à l'une ou l'autre des deux séries. Une différence nous aide cependant à faire le tri : les légendes de la série "Mon Régiment" sont en capitales d'imprimerie, celles de la série "Mes 28 jours" sont en minuscules d'imprimerie.



Image
Marque I 23
Enfin le plat montré en début de cet article semble indiquer qu'il a été produit des plats ou des assiettes "grand modèle" (30cm). Pour ce faire une bordure a été ajoutée sur le pourtour afin de combler le vide entre l'illustration faite pour les assiettes normales et le bord de la pièce.

Image















Pour terminer cet article on peut rappeler que ces illustrations ont été reproduites sur des cartes postales dont les militaires appelés étaient friands.

Image
Image





Certains magasins offraient aussi ces cartes à leurs clients comme l'indique celle-ci d'un magasin de machines à coudre de Tours .








H.G.